Partagez|

Une soirée (pas) comme les autres ▬ Feat Sitaël

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Messages : 317
Popularité : 225
Métier du personnage : Directrice de la Diamond Idol Avenue , Mannequin - Actrice (Télé-Réalité/Chanteuse/Danseuse)
MessageSujet: Une soirée (pas) comme les autres ▬ Feat Sitaël Ven 18 Sep - 14:13


∞ Une soirée (pas) comme les autres

feat Sitaël Tyee



Très souvent, le yacht club de Miami organise des soirées mondaines à bord des plus bateaux de la Jet-Set. Des soirées qui valent le coup de ne pas être loupées. Des surprises, des shows, de belles rencontrent et surtout la fête, il s'agit d'un endroit très prisés pour les plus fêtard de Miami. Jessie n'en loupait pratiquement aucune. Très populaire dans ce genre de soirée, elle avait tendance à être la vedette. Tout le monde venait s'asseoir à sa table, discuter quelques minutes avec elle, prendre de ses nouvelles, voir même la draguer. La jeune femme se sentait plus qu'aimée, elle se sentait regardée, désirée. Des sentiments qui lui font énormément de bien dans son métier d'idole. A toujours vouloir être vue, être reconnue et être au centre des conversations. Cependant, elle n'apparaît pas comme égoïste ou hypocrite puisqu'elle a de bonne de manière. Elle peut paraître simplement extravagante mais jamais vraiment vulgaire. C'est pourquoi elle est aussi très respectée. Oui, le mot respect est aussi a employer quand on s'adresse ou parle d'elle.

Sur les coups de 21 heures, la fête commença et Jessie était bien sûr au rendez-vous. Des hommes vinrent la saluer, la faire monter à bord et lui présentèrent une table. La plus part des invités étaient soit des célébrités soit des gens connus dans leur domaine. Jessie bu une coupe de champagne, cette soirée, elle n'était pas accompagnée. Plusieurs personnes s'invitaient à sa table pour discuter avec elle, mais aujourd'hui elle avait plus peur d'être abordée parce qu'elle avait beaucoup d'argent... Elle préférait en général que ce soit elle qui manipule et que ce soit elle qui décide.

Quelques heures plus tard, un show était annoncé. Un show de tigres dressés par un invité. Enfin quelque chose de plus intéressant, de novateur. L'esprit extravagant et à la recherche de l'originalité de Jessie prit le dessus. Elle laissa tomber les quelques personnes qui s'étaient assises à sa table pour pouvoir voir le show qui était prévu...[/color]

code by PANICK!ATTACK


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 24
Popularité : 25
Métier du personnage : Dresseur, éleveur, fauconnier
MessageSujet: Re: Une soirée (pas) comme les autres ▬ Feat Sitaël Ven 18 Sep - 17:19

De la félinité des femmes



Jessie Bee & Sitaël Tyee

1054 mots
dialogue en darkred

~ Passe ta souris pour ouvrir ~

La chaleur de la nuit, les échos des rires et des voix, l’alcool qui coule sans retenue, l’ambiance générale des festivités… Ah, on se croirait à la maison ! Voilà un environnement que tu apprécies, une atmosphère qui te fait te sentir chez toi. Malheureusement, tu n’as guère le droit de t’amuser, ce soir. Pas encore, en tout cas… Tandis que les grandes gens profitent de la fête sur le pont, tu restes cloîtré à l’intérieur du bateau, loin des serveurs et des cuisiniers qui s’affairent en coulisses. Dans une aile isolée du reste des employés, tu attends sagement que l’heure arrive. Ton spectacle est prévu vers les alentours de minuit – il doit représenter l’apogée de la nuit. En attendant, tu caresses le couple de tigres à tes pieds, leur murmurant quelques mots en creek pour les apaiser.
Il est rare de te voir aussi doux et attentionné – un privilège réservé à tes animaux. La grande cage que tu avais utilisée pour les embarquer sur le yacht est déjà vide – malgré les réticences du propriétaire à l’idée de laisser des fauves libres en dehors du show, tu leur avais ouvert la grille le plus tôt possible. Il fallait absolument qu’ils s’habituent à marcher. Le yacht de luxe avait beau être à l’arrêt et d’une incroyable stabilité, tes bêtes sentaient qu’elles n’étaient pas réellement sur la terre ferme. Et ça les rendait nerveuses. Et c’était mauvais, ça.
Au fil du temps, les tigres se calment, et tu te rassures. Le spectacle pourra bel et bien avoir lieu et, satisfait, tu chopes un serveur dans le couloir pour l’envoyer prévenir ses supérieurs de la bonne nouvelle. Une vingtaine de minutes plus tard, les invités sont prévenus, les fauves peuvent être lâchés…

Sur le pont, toutes les lumières s’éteignent, ainsi que la musique. A la base, on t’avait engagé pour un show beaucoup plus spectaculaire, avec un jeu de son et lumière des plus extravagants. Quelle bonne idée, vraiment. Tu avais vite changé le programme, outré de voir des gens aussi stupides – ça allait finir en hécatombe, avec des idées pareilles…
Les invités retiennent leur souffle, le calme règne, la tension monte. Tu souris dans l’ombre et, enfin, te dévoiles aux yeux des spectateurs en allumant d’un geste vif la torche que tu portes à la main droite. Une torche, une vraie, avec de vraies flammes. Ton apparence est des plus soignées – pour mystifier le show, tu t’es déguisé en indien. ‘Déguisé’, car plus personne ne s’habille comme ça – mais les touristes aiment les stéréotypes. Torse nu, des peintures tribales un peu partout, un bandeau dans les cheveux, des plumes fichées ici et là dans ta tignasse merveilleusement bien coiffée, des bijoux d’or au cou et aux bras, un pantalon de toile et des mocassins… Accoutré ainsi, ton exotisme brille et tu te sais irrésistible. Ton fameux sourire en coin, preuve de ta confiance en toi-même, étire tes lèvres d’un air mutin tandis que tu commences à psalmodier des phrases sans queue ni tête dans ta langue natale.
Tu prends tout ton temps, te servant de ta torche pour aller allumer des braseros préparés spécialement à cet effet à bâbord et à tribord. Tes pas sont lents, ta démarche souple et soignée : toi aussi, tu fais partie du spectacle. Ce faisant, tu détailles les visages émerveillés de tes admirateurs, et ton orgueil monte en flèche. C’est alors que ton regard brun croise celui, bleu azur, d’une jeune femme que tu jurerais reconnaître. Etrange, étant donné que tu n’allumes jamais la télévision. Perplexe, tu te retournes pour t’approcher des portes derrière lesquelles se cache le couple de tigres. Là, tu fais de nouveau face aux invités, abandonnes ta torche entre les mains d’un pauvre gars réquisitionné comme assistant, et lèves les bras pour annoncer théâtralement :
« Kahsha ! Wakiza ! »
Les portes s’ouvrent, les bêtes arrivent. Elles viennent automatiquement se positionner de part et d’autre de ton corps – pourtant, aucune chaîne et aucun collier ne les entrave. Elles sont libres, entièrement libres, et aucun grillage ne les sépare du public. Il n’y a rien de plus impressionnant, et rien de plus dangereux…
Sans prendre le temps de t’adresser aux spectateurs, tu incites les tigres à bouger. Tu te doutes que quelqu’un a prévenu le public avant ton arrivée – ne pas applaudir, ne pas parler trop fort, ne pas prendre de photos, ce genre de choses. Les félins exécutent quelques tours basiques, et tes yeux ne les quittent pas – leur attitude est bonne, mais tu te méfies du mâle qui ne cesse de froncer le museau. La femelle, plus docile et confiante, fait du très bon travail. Il semblerait qu’il soit temps de passer au niveau supérieur : les interactions avec le public.
C’est quand tu recroises le regard de la jolie jeune femme blonde que tu te souviens. Les magazines. Tes magazines. Un large sourire étire tes lèvres – non Sitaël, arrête, je sais que tu en as envie mais je t’interdis d’éclater de rire. Ton self-control est impressionnant, et tu parviens à garder ton calme. Jessie. Durant combien de nuits a-t-elle réconforté ton pauvre petit cœur esseulé… ?
Elle est là, en chair et en os, à quelques pas. Et elle te regarde, toi et toi seul. C’est ton moment de gloire, et tu comptes bien en profiter.
« Wakiza, mon frère ! Va me chercher la plus belle femme de ce bateau, veux-tu ? »
Qu’as-tu fait ? As-tu dissimulé un ordre dans tes mots ? As-tu exécuté un geste discret, mais qu’il comprendrait ? Nul ne le sait : les dresseurs sont comme les magiciens, ils ne dévoilent jamais leurs secrets… Toujours est-il que ton frère à quatre pattes quitte sa compagne au centre de la scène pour aller t’en chercher une. Il brise la foule à pas feutrés, et tu pries pour qu’aucun imbécile n’ait la bonne idée d’essayer de le caresser. Par chance, il arrive près de Jessie sans incident fâcheux, et le voilà qui se place derrière elle et la pousse doucement vers l’avant. Il lance alors un feulement en ta direction, et ton sourire s’agrandit. Ravi, tu tends le bras en direction de la belle demoiselle, l’invitant ainsi à te rejoindre. Elle serait ton assistante pour la soirée…
« Très bon choix, mon frère. Tu as bon goût… »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 317
Popularité : 225
Métier du personnage : Directrice de la Diamond Idol Avenue , Mannequin - Actrice (Télé-Réalité/Chanteuse/Danseuse)
MessageSujet: Re: Une soirée (pas) comme les autres ▬ Feat Sitaël Sam 19 Sep - 16:48


∞ Une soirée (pas) comme les autres

feat Sitaël Tyee



Quand elle eut goûté à la plus part des verrines et autres mets proposés, qu'elle avait descendu deux ou trois coupes de champagne, Jessie n'attendait plus que le show qui était prévu. Elle n'avait pas vraiment la moindre idée de ce que ce dernier pouvait bien être. Mais bientôt, elle saurait qu'elle avait bien fait d'attendre. Soudain, un homme fait face à tous les invités sur le bateaux. Il se dirige à bâbord et à tribord pour allumer pour allumer des braseros. L'ambiance se réchauffait et le show n'allait pas tarder à commencer. L'homme revint. Il était beau. Jessie le trouvait beau. Son accoutrement laissait pensé à un déguisement tribal, avec des marques sur le corps, torse nu. Cette ambiance plu aussi tôt à la jeune femme qui ne cessait alors de regarder le beau corps du show man. Mais que nous réservait-il ? La question que se posait Jessie.

« Kahsha ! Wakiza ! »

Quelle langue cela pouvait-il bien être ? Jessie réfléchit quelques instants mais elle n'eut pas à le faire très longtemps puisque quelques secondes plus tard, des portes s'ouvrirent, laissant place à deux tigres. Kashka et Wakisa étaient donc les deux prénoms des bêtes. Tout simplement. Mais alors cet homme n'était autre qu'un dresseur de fauves. L'idée ne déplu pas à la jeune femme et elle esquissa un léger sourire craquant. Jessie comprends aussi que dans l'histoire, il y a un mâle et une femelle. Elle n'avait jamais vraiment fait face à de tels animaux mais elle en savait quand même un petit peu. Les tigres exécutèrent quelques tours, menés avec soin par le dresseur, dont tout le monde ignorait encore le nom. Tout se faisait dans un silence relatif, sous les yeux émerveillés des invités. Jessie appréciait aussi, bien qu'elle n'était pas non plus très rassurée elle savait que le dresseur connaissait bien son métier.

Les regards du dresseur et de Jessie se croisèrent. Ce n'est pas la première fois ce soir. En effet, c'était déjà arrivé quelques minutes avant le début officiel du show. L'instant d'après, l'homme ordonna à l'un de ses tigres :

« Wakiza, mon frère ! Va me chercher la plus belle femme de ce bateau, veux-tu ? »

Jessie n'était pas sans angoisse. Elle ne voudrait pas vraiment que le tigre s'approche d'elle. Et elle savait très bien qu'elle était l'une des plus belles femmes de cette soirée. Elle mis alors sa main devant sa tête, se pencha comme pour ramasser quelque chose et attendit. Mais les pas du tigre se dirigeaient vers elle. Enfin, la bête vint la pousser lentement vers l'avant. Jessie releva la tête, trembla légèrement mais esquissa un petit sourire.
Quand le tigre l'eut ramené chez le dresseur, la mannequin se sentit tout de suite mieux. Elle prit la main de l'homme comme il la lui avait tendu.

« Très bon choix, mon frère. Tu as bon goût… »

Jessie prononça alors quelques mots :

« Bonsoir, je vous remercie. Que suis-je censée faire trésor ? »

code by PANICK!ATTACK


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Une soirée (pas) comme les autres ▬ Feat Sitaël

Revenir en haut Aller en bas

Une soirée (pas) comme les autres ▬ Feat Sitaël

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» 04. Des cupcakes pas comme les autres - Oxanna/Sue/Alejandro
» Un journée presque comme les autres.../ PV électrique/
» Un entretien d'embauche pas comme les autres...
» Un entretien d'embauche pas comme les autres...
» Une prof pas comme les autres(Fini)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rising Stars  :: Greater Miami & The Beaches :: Aventura :: Yacht Club-